Planète - Primark Cares

Promouvoir la biodiversité de façon positive

La biodiversité est vitale pour notre planète. Dans le cadre de notre démarche de développement durable, nous nous efforçons non seulement de réduire l'impact négatif de l'industrie textile sur le monde naturel, mais aussi d'atteindre une position où nous pouvons la restaurer de façon positive.

Nous étions impliqués dans le Natural Capital Impact Group du CISL (maintenant dissous), avec lequel nous avons travaillé, ainsi que d'autres parties prenantes et entreprises, pour développer des approches et des indicateurs permettant de mesurer les impacts sur la biodiversité, les sols et l'eau. Nous nous sommes servis de ce travail pour évaluer et développer notre Sustainable Cotton Programme. Nous travaillons maintenant avec Biodiversify, un cabinet de conseil en conservation de la nature, qui nous aide à mieux comprendre notre impact sur la biodiversité. Ensemble, nous menons une évaluation complète des risques liés à la biodiversité sur l'ensemble de notre chaîne d'approvisionnement.

Soutenir une agriculture plus durable

Notre travail avec Biodiversify a démontré que l'un des domaines clés dans lesquels nous avons la possibilité de faire la différence n'est autre que notre Primark Sustainable Cotton Programme. La production de coton est largement connue pour avoir un impact sur la biodiversité, les sols et l'eau. Une production optimale nécessite également un environnement sain et fonctionnel. Par exemple, la biodiversité est importante pour le maintien de sols sains et fertiles et pour l'apport constant d'eau qui est essentiel à la bonne croissance du coton.

Lorsque nous avons lancé le Primark Sustainable Cotton Programme en 2013, nous travaillions avec 1 251 petits agriculteurs du Gujarat en Inde. D'ici 2022, nous aurons formé 160 000 petits agriculteurs à des méthodes agricoles plus durables. Le programme se compose de deux volets principaux : la formation agronomique et la formation aux « moyens de subsistance durables ». L'objectif du programme est de réduire l'impact environnemental de la culture du coton, tout en améliorant les moyens de subsistance des agriculteurs. La formation agronomique couvre chaque partie du cycle de la culture du coton - de la sélection des semences à la préparation du sol, en passant par la gestion intégrée des ravageurs, la gestion de l'eau, la récolte et le stockage.

Le programme a donné de bons résultats pour les agriculteurs, voici quelques exemples :

Inde (2013-2019) Pakistan (2018-2019)
Augmentation moyenne du rendement 14 % 11,2 %
Augmentation moyenne du profit 205 % 26,8 %
Réduction moyenne de la consommation d'eau 10 % 16,6 %
Réduction moyenne de l'utilisation d'engrais chimiques 25 % 21,9 %
Réduction moyenne de l'utilisation de pesticides chimiques 40 % 23,4 %

La formation est dispensée en partenariat avec nos experts agronomes de Cotton Connect et nos partenaires de mise en œuvre, SEWA en Inde et REEDS au Pakistan, qui travaillent au sein des communautés agricoles. La formation est modifiée pour fournir des conseils et des démonstrations pratiques sur des « parcelles démonstratives ». Le programme développe l'expertise locale pour améliorer l'agriculture et présente des pratiques visant à encourager l'adhésion des communautés de producteurs de coton au sens large.

Faire évoluer la culture du coton pour renforcer la biodiversité

En 2020, Primark, CottonConnect et CISL ont collaboré pour développer des indicateurs permettant d'évaluer l'impact environnemental du Primark Sustainable Cotton Programme. Ces indicateurs évaluent les pratiques agricoles que les agriculteurs du PSCP appliquent dans leurs exploitations et qui ont déjà fait leurs preuves positives sur la biodiversité, les sols et l'eau.

La recherche était basée sur un échantillon de 1 408 agriculteurs du Gujarat. Elle a démontré qu'en moyenne, les agriculteurs du programme PSCP ont adopté 43,6 % des pratiques de gestion agricole en plus. L'impact a été très positif sur la biodiversité, les sols et l'eau, si on compare les résultats des exploitations agricoles de la même région. Ces pratiques comprennent :

  • planter des cultures de bordure
  • culture-piège
  • irrigation par sillons alternés et plantation d'arbres
  • utilisation de pièges à phéromones et de rubans adhésifs.

Le rapport du CISL a également mis en évidence les domaines pour lesquels une amélioration était encore possible, en particulier en ce qui concerne la santé des sols. Il a également souligné les possibilités d'améliorer les indicateurs en collectant des données auprès des agriculteurs sur un petit nombre de pratiques de gestion supplémentaires, telles que la rotation des cultures.

L'agriculture régénérative pour réhabiliter l'écosystème

Ces initiatives représentent un départ positif, mais nous savons que nous pouvons faire plus. Alors que nous continuerons à intégrer des pratiques pour protéger la biodiversité, les sols et l'eau, nous évoluons également pour ne pas nous limiter à l'idée de « ne pas nuire ». Nous voulons en effet rechercher des moyens de favoriser la réhabilitation et d'améliorer les écosystèmes des exploitations cotonnières grâce à une culture du coton plus régénérative.

Il s'agit d'un système de principes et de pratiques agricoles qui visent à réhabiliter et à améliorer l'ensemble de l'écosystème de l'exploitation agricole en mettant l'accent sur la santé des sols, la gestion de l'eau, l'utilisation d'engrais, etc. C'est une méthode agricole qui améliore les ressources qu'elle utilise, plutôt que de les détruire ou de les épuiser.

D'ici 2030, 100 % du coton du Primark Sustainable Cotton Programme proviendra d'agriculteurs qui adopteront des pratiques plus régénératrices. Nous sommes en train de développer de nouvelles règles régénératives de pointe pour la culture du coton à petite échelle avec Cotton Connect, notre partenaire de confiance qui aide déjà à mettre en œuvre le programme PSCP. Ces règles continuent de se focaliser sur les moyens de subsistance résilients et durables pour les agriculteurs et se concentre sur quatre principes fondamentaux :

  • santé des sols et gestion des terres
  • eau
  • lutte contre les nuisibles
  • équité des agriculteurs et des travailleurs.

Ces règles nous permettront de faire évoluer notre programme existant vers un programme de coton régénératif. La première étape est déjà en cours, avec des projets pilotes en Inde et au Pakistan sur lesquels nous travaillons avec 1 000 agriculteurs dans chaque pays pour aider à éclairer notre approche. Nous continuerons à soutenir les agriculteurs de notre programme grâce à des formations complètes qui les aideront à passer à des pratiques agricoles plus régénératives.

Les pratiques agricoles régénératives sont meilleures pour la planète et meilleures pour les agriculteurs. Notre objectif est d'améliorer la biodiversité au niveau des exploitations, d'améliorer la santé des sols, d'utiliser l'eau plus efficacement, tout en continuant à soutenir l'amélioration des moyens de subsistance des agriculteurs.

Notre vision est de faire évoluer nos rèles régénératives pour développer notre impact. Nous continuerons de collaborer avec notre industrie pour effectuer des changements durables à long terme afin de protéger notre environnement et nos agriculteurs.