Création d'une résilience financière - Primark Cares

Création d'une résilience financière

L'une des questions que l'on nous pose le plus souvent c'est de savoir comment, avec des prix aussi bas, les personnes qui fabriquent nos vêtements peuvent être payées équitablement. En fait, le prix affiché sur l'étiquette d'un vêtement ne reflète pas vraiment le salaire de la personne qui le fabrique.

Grâce au programme d'audit du commerce éthique de Primark, nous sommes en mesure de contrôler les salaires des employés et de vérifier s'ils sont payés conformément au salaire minimum local. Mais nous avons décidé de prendre un nouvel engagement pour aller encore plus loin.

Dans le cadre de notre objectif de création d'une résilience financière pour les travailleurs de notre chaîne d'approvisionnement, nous travaillons pour mettre en place un salaire décent pour tous ceux qui fabriquent nos vêtements. Nous ne sous-estimons pas le défi complexe que cela représente, mais nous savons que c'est la bonne chose à faire. Nous sommes déterminés à utiliser la taille importante de notre entreprise pour faire progresser les choses de façon significative et mesurable. Pour se faire, nous avons décidé de changer les choses au sein de notre propre entreprise et de travailler avec les autres pour activer ces changements.

Qu'est-ce qu'un salaire décent ?

Mais qu'appelle-t-on un salaire décent ? Et que qualifions-nous de limite acceptable ? Nous pensons que la meilleure voie pour s'entendre sur ces deux aspects passe par un dialogue constructif de négociation entre les travailleurs et leurs employeurs, et c'est ce que nous nous efforçons de faire grâce à ACT. ACT est un accord qui a été signé entre 20 marques internationales et IndustriALL Global Union. Cet accord vise à garantir un salaire décent aux employés des chaînes d'approvisionnement de l'univers du textile et de l'habillement dont Primark est un membre fondateur.

Nous savons que la négociation n'est pas une option possible pour les travailleurs dans tous les pays. C'est pour cette raison précise que nous utiliserons l'approche du salaire décent développée par la Global Living Wage Coalition, largement reconnue à l'échelle internationale comme une référence crédible. Elle s'appuie sur la méthodologie ANKER qui définit le salaire décent comme étant le revenu minimum nécessaire à un travailleur pour subvenir à ses besoins fondamentaux et à ceux de sa famille, et ceci incluant certains revenus discrétionnaires.1 L'argent doit être gagné pendant une période de travail hebdomadaire standard et sans heures supplémentaires.2 Ce que nous qualifions de besoins fondamentaux comprend la nourriture, l'eau, le logement, l'éducation, les soins de santé, le transport, les vêtements, ainsi que l'argent mis de côté pour les événements imprévus. Le salaire décent va au-delà du salaire minimum puisque la valeur de ce dernier est légalement protégée par le pays dans lequel il est payé. Nous contrôlons actuellement le salaire minimum qui doit entrer en conformité avec notre programme d'audit du commerce éthique.

Il est important de souligner qu'il n'y a pas que les salaires qui comptent : alors qu'un revenu plus élevé est, il est vrai, essentiel pour atteindre la résilience financière, nous voulons également proposer des formations, une bonne éducation et un soutien afin que les employés puissent mieux gérer leurs finances personnelles. Nous travaillerons également dans le but de soutenir l'accès à la protection sociale pour les travailleurs. C'est en effet un point très important lorsqu'une personne tombe malade ou se blesse.

Alors pourquoi est-ce si difficile ? Explications des salaires.

Comme la plupart des détaillants, nous ne possédons pas nos propres usines. Nous travaillons directement avec des fournisseurs qui, à leur tour, contractent des usines. Ce sont ces usines qui emploient et rémunèrent directement leurs salariés.

Gardons à l'esprit que ces usines travaillent sur la production d'un nombre important de clients différents. Lors d'une seule et même journée, l'usine peut fabriquer des vêtements pour des marques différentes. Les salariés recevraient donc la même rémunération pour le travail effectué dans la journée, qu'ils fabriquent un vêtement qui coûte 20 € ou 2 € au client final. Concrètement, Primark n'est qu'un client parmi tant d'autres et ne représente donc qu'un seul contributeur à ce qui se répercute sur les salaires des employés d'usine. C'est l'un des plus grands défis auxquels l'industrie est confrontée et c'est pour cette raison précise que nous devons travailler ensemble pour progresser.

Mieux ensemble

Donc, que pouvons-nous faire ? Puisqu'un grand nombre de parties joue un rôle dans la détermination des salaires, nous pensons que le véritable changement des rémunérations ne peut être efficace que si les fournisseurs, les marques, les syndicats, les gouvernements et les représentants des salariés collaborent. Alors que nous continuons à progresser ensemble, nous savons qu'il n'existe aucune réponse rapide ou facile. Nous avons donc défini cinq engagements qui nous aideront à atteindre notre objectif.

  1. Intensifier la collaboration intersectorielle, y compris notre travail avec ACT
  2. Mettre en place des pratiques d'achat respectant les engagements ACT d'ici 2023
  3. Travailler avec des partenaires pour améliorer l'évaluation et la transparence
  4. Soutenir nos fournisseurs afin qu'ils appliquent le salaire décent
  5. Aider les salariés à accéder à la protection sociale et à l'éducation financière

1. Adoptons ACT ensemble.

Primark est l'un des membres fondateurs d'ACT, et nous sommes convaincus que la structure d'ACT reste la mieux adaptée dans l'atteinte des objectifs fixés. Nous nous appuierons sur le rôle actif que nous avons déjà joué jusqu'à ce jour et avancerons vers des conventions collectives nationales complètes sur ces marchés. Nous prévoyons de recentrer notre énergie et notre attention sur ces marchés ACT. Nous pensons en effet qu'il s'agit de l'une des meilleures opportunités de faire changer les choses de façon significative.

2. Mettre en place les pratiques d'achat respectant les engagements ACT

Nous pouvons faire beaucoup avec nos propres opérations commerciales. Nous pouvons commencer par instaurer des pratiques d'achat internationales respectant les engagements ACT d'ici fin 2023. Les pratiques d'achat ont un impact important sur la capacité d'un fournisseur à payer un salaire décent. Nous espérons donc qu'en changeant notre façon de travailler avec eux, nous pourrons apporter la certitude dont ils ont besoin pour appuyer ces changements.

Cela inclut :

  • Conditions de paiement équitables – Nous avons déjà mis en place des conditions de paiement standard de 30 jours pour les fournisseurs. Nous sommes également signataires du code de paiement rapide du gouvernement britannique. Cela garantit à nos fournisseurs un flux de trésorerie rapide qui leur permet de payer le salaire des employés.

  • Formation sur l'approvisionnement responsable – En nous appuyant sur les programmes suivis précédemment, nous allons former nos équipes produits aux pratiques d'achat responsable et allons nous assurer qu'elles comprennent réellement le lien qui existe entre ces pratiques et leurs rôles. Nos équipes produits travaillent de très près avec nos fournisseurs. Nous souhaitons donc développer leurs connaissances et les guider afin qu'ils comprennent clairement l'évolution que nous attendons de nos fournisseurs.

  • Stratégie de sortie responsable - Nous avons travaillé avec ACT pour développer de nouvelles directives décrivant ce qui devrait se passer lorsqu'une relation commerciale avec l'un de nos fournisseurs prend fin. Cela nous oblige à travailler ensemble pour évaluer l'impact potentiel sur les employés et pour convenir d'une sortie progressive qui pourrait minimiser cet impact en signant par exemple un engagement sur les salaires.

Tous les membres d'ACT sont tenus de suivre et de rendre des comptes de façon individuelle sur les progrès effectués dans la réalisation de ces engagements. Les résultats de ces suivis seront publiés chaque année. Nous pourrons ainsi partager les progrès et faire preuve de transparence dans l'identification des domaines à améliorer.

3. L'évaluation et la transparence sont essentielles.
Afin de montrer les salaires réels payés, nous allons travailler avec un tiers indépendant qui sera capable de recueillir avec cohérence les données salariales des usines situées dans tous nos principaux pays d'approvisionnement. Cela nous permettra d'évaluer l'écart exact qui existe entre le salaire décent et le salaire payé aux employés. Nous enregistrerons ensuite ces données dans le tableau de bord de la rémunération équitable développé par la Fair Labor Association (FLA). Cela nous permettra de suivre les progrès de croissance des salaires réels. Nous suivrons la même pratique sur tous nos principaux marchés d'approvisionnement et, en parallèle, nous prévoyons de publier les résultats de notre suivi des salaires afin que nos progrès restent transparents.

Le fait d'aider la mise en place d'un consensus autour d'un seuil de salaire décent à respecter sur un marché est également une chose très importante. Nous allons donc nous associer à la Global Living Wage Coalition (GWLC) pour travailler sur l'implémentation d'un seuil de salaire décent, tout d'abord sur nos principaux marchés d'approvisionnement, pour l'étendre ensuite aux marchés qui ne disposent actuellement d'aucun seuil.

4. Soutenir et inciter nos fournisseurs

Nous savons à quel point il est important de s'associer à nos fournisseurs pour chercher à atteindre le paiement d'un salaire décent. C'est d'autant plus vrai lorsque l'on sait que les personnes qui fabriquent les produits Primark ne travaillent pas directement pour nous. Nous voulons être clairs et honnêtes avec nos fournisseurs concernant nos ambitions. Nous voulons qu'ils sachent, qu'avec le temps, nous allons changer la façon dont nous les sélectionnons et dont nous travaillons avec eux. Nos choix se tourneront vers des fournisseurs qui partagent nos aspirations vis-à-vis du salaire décent et vers ceux qui, dans la mesure du possible, s'investiront avec nous dans ACT. Notre objectif est de créer des partenariats plus solides et plus stratégiques avec nos fournisseurs. Nous voulons les aider grâce à une meilleure planification qui leur permettra d'être plus efficaces au niveau de la production, et donc de verser un meilleur salaire à leurs employés.

5. Aider les salariés à accéder à la protection sociale et à l'éducation financière

Nous étendrons également les programmes que nous menons déjà pour aider les employés en mettant l'accent sur les connaissances financières. Ils pourront ainsi connaître les services financiers de base et développer leurs compétences de budgétisation. Nous pensons également que les employés pourraient bénéficier d'un meilleur accès à la protection sociale, dans le cas d'une blessure ou d'une maladie. Nous travaillerons donc dans ce sens pour atteindre cet objectif supplémentaire.


1 https://www.globallivingwage.org/about/what-is-a-living-wage/
2 https://actonlivingwages.com/who-we-are/