Nos normes

Nous allons faire en sorte qu'il soit possible d'acheter mieux - pour que les clients de Primark puissent faire des choix écoresponsables à prix abordable.
Nos normes - Primark Cares

Pour ce faire, nous intégrons le développement durable à nos propres activités et à nos chaînes d'approvisionnement. Nous voulons également permettre à chacun de comprendre facilement notre approche plus durable, pour les produits que nous vendons comme dans notre manière de mener notre entreprise.

Pour nous aider à atteindre cet objectif, nous avons mis en place des politiques et des procédures visant à garantir le respect de notre niveau d'exigence par les fournisseurs. Si des problèmes ou des questions surviennent, ils sont rapidement portés à notre attention.

Notre Code de conduite

Notre Code de conduite est l'épine dorsale de notre Ethical Trade and Environmental Sustainability Programme. Cet ensemble d'exigences rigoureuses constitue une partie essentielle des Conditions générales de vente Primark.

Nous ne possédons aucune des usines qui fabriquent les produits que nous vendons, mais nous sommes très sélectifs quant aux entreprises avec lesquelles nous travaillons. Nous ne collaborons que si elles acceptent les normes définies dans notre Code de conduite. Ces normes doivent être respectées dans chaque site produisant des produits pour Primark. Nous avons mis en place des processus rigoureux pour vérifier qu'elles sont respectées.

Les 13 clauses de notre Code de conduite couvrent toute une série de thèmes notamment notre approche tolérance zéro à l'égard du travail des enfants et de la corruption, le droit des travailleurs à se constituer en syndicat et la garantie du temps maximal de travail des employés. Nous attendons également de chaque usine fournisseur de Primark qu'elle adopte des pratiques environnementales appropriées.

Chaque usine doit être approuvée par notre équipe Ethical Trade, avant toute commande, et uniquement si les normes requises sont respectées. Une fois l'approbation obtenue par cette équipe, un groupe surveille les conformités en cours. Il est composé de plus de 130 experts sur le terrain, dans nos principaux marchés d'approvisionnement, et réalise environ 3 000 audits sociaux chaque année. En collaboration avec un nombre restreint de tierce parties soigneusement sélectionnées, nos équipes contrôlent chaque usine au moins une fois par an, parfois plus, pour vérifier si les normes internationales sont respectées. Lorsque des problèmes sont constatés, l'équipe s'engage auprès des fournisseurs et de leurs usines pour les aider à trouver des solutions, les former et mettre en place des projets de collaboration qui permettent de protéger et promouvoir le bien-être des travailleurs.

Depuis 2006, nous sommes membres de l'Ethical Trading Initiative (ETI) britannique. Depuis 2011, nous y sommes considérés comme leader. La base du code de l'ETI, qui repose sur les conventions de l'Organisation internationale du travail (OIT) et constitue un code de pratique du travail reconnu au niveau international, forme la base du Code de conduite des fournisseurs Primark.

Notre engagement pour l'environnement

Devenir une entreprise plus écoresponsable est un véritable parcours mais nous ne partons pas de zéro. Nous sommes conscients que nous devons aller beaucoup plus loin, et cela passe en grande partie par la réduction de l'impact de notre activité sur la planète.

Nous disposons d'une équipe internationale d'experts en environnement durable qui travaillent directement avec nos fournisseurs et leurs usines, en partenariat avec des organisations externes.

Notre Politique environnementale définit nos intentions en matière d'environnement et souligne notre engagement en faveur de la durabilité. Elle expose nos attentes concernant la fabrication de nos produits de manière plus durable. Cela implique un approvisionnement responsable en matières premières telles que le coton.

Nous croyons en une communication honnête et ouverte

Nous encourageons une communication ouverte dans tous nos échanges et soutenons les échanges efficaces et honnêtes. Filiale de Associated British Foods Plc (ABF), nous avons adopté sa Politique de dénonciation afin de guider toute personne souhaitant soulever un problème chez Primark. De cette façon, les préoccupations peuvent être exprimées en toute confiance, sans risque de représailles ou de préjudice. Nous disposons également d'un programme de soutien visant à garantir aux travailleurs un accès à des mécanismes de réclamation efficaces.

Nous voulons que les gens se sentent en sécurité au travail

Notre priorité absolue est d'assurer la sécurité des travailleurs. En 2013, nous avons mis en place un programme d'intégrité structurelle. Cela nous permet d'identifier les risques potentiels dans les pays où les normes de construction ne sont pas correctement appliquées. Ces enquêtes sur les bâtiments d'usine sont réalisées en fonction des normes nationales spécifiques au pays.

Nous réalisons des études complètes et rigoureuses sur les bâtiments d'usine de tous nos sites de premier et de second rang au Bangladesh, au Pakistan et en Birmanie. Si des domaines nécessitant une amélioration sont identifiés, nous travaillons avec une équipe d'ingénieurs structures et civils issus de sociétés d'ingénierie internationales, dont Mott MacDonald et Aecom, afin de fournir aux usines soutien et conseils techniques pour y remédier.

Découvrez ci-dessous les différentes normes auxquelles nous soumettons notre entreprise et nos fournisseurs.

Identification des risques et mesures

Nous effectuons en permanence des contrôles préalables pour identifier les risques dans l'ensemble de nos activités. Le processus que nous utilisons résulte d'une analyse comparative approfondie et de la consultation d'organisations de défense des droits de l'homme. Celui-ci s'aligne sur les Principes directeurs des Nations unies relatifs aux entreprises et aux droits de l'homme et sur le Guide de l'OCDE sur le devoir de diligence pour des chaînes d'approvisionnement responsables dans le secteur de l'habillement et de la chaussure.

Notre approche se compose de quatre éléments principaux :

1. ÉVALUATIONS DES RISQUES PAR PAYS :

Nous effectuons des recherches en utilisant des rapports externes existants et des sources d'information crédibles accessibles au public afin d'établir des évaluations pour chaque pays où nous nous approvisionnons. Cela comprend l'analyse politique, économique, sociale et juridique ainsi que la cartographie des risques. Les évaluations portent sur le secteur de l'habillement et de la chaussure ainsi que sur d'autres industries. Ceci nous permet de :

  1. Dresser un tableau complet des risques pour chaque pays de nos chaînes d'approvisionnement, y compris certains des risques les plus importants comme le travail forcé et le travail des enfants.
  2. Comprendre les causes profondes de ces risques.
  3. Identifier les principales parties prenantes et initiatives autour de ces questions, avec lesquelles nous pouvons nous engager et tirer des enseignements.

2. ANALYSE DES DONNÉES INTERNES DE PRIMARK :

Nos équipes locales Ethical Trade and Environmental Sustainability constituent l'une de nos ressources les plus importantes - elles sont nos « yeux et nos oreilles » sur le terrain. Notre équipe de plus de 130 experts locaux, basés dans nos principaux pays d'approvisionnement, a été recrutée dans un large éventail d'organisations, dans d'autres entreprises, des agences de développement et la société civile notamment.

Les équipes sont chargées de surveiller les chaînes d'approvisionnement pour s'assurer que nos normes et politiques de travail sont respectées et pour aider à mieux prévenir et gérer les risques. Elles sont en mesure de collaborer directement avec les travailleurs de nos chaînes d'approvisionnement, nos partenaires externes et nos experts sur le terrain.

Nous profitons également des enseignements et de l'analyse de plus de 34 000 audits réalisés auprès des fournisseurs de Primark depuis 2007, qui sont conservés dans notre base de données centrale d'audit.

3. CONSULTATION DES INTERVENANTS :

Les intervenants extérieurs sont une source essentielle d'informations et de conseils. Ils nous aident à comprendre les risques dans nos chaînes d'approvisionnement, à les identifier et à déterminer les groupes les plus vulnérables. Leur vision et leurs connaissances sont inestimables.

Les intervenants externes contribuent également à l'élaboration de stratégies et d'approches visant à prévenir ou à résoudre les problèmes. Les intervenants peuvent être des groupes de la société civile, des syndicats, des gouvernements, des agences internationales, des agences intergouvernementales, des initiatives multipartites (MSI) et des experts juridiques.

Nous avons un rôle actif dans nombre de collaborations industrielles. Parmi les premiers membres fondateurs de l'initiative ACT sur les salaires de subsistance en 2015, nous sommes également membres de l'Ethical Trading Initiative (ETI) britannique depuis 2006 et nous avons été l'une des premières marques à signer l'Accord sur la sécurité incendie et des bâtiments au Bangladesh après la tragédie du Rana Plaza en 2013.

Les moyens de subsistance de ceux qui fabriquent nos produits sont au cœur de nos préoccupations. Nous avons travaillé très dur avec nos fournisseurs au cours des dix dernières années pour améliorer les conditions de travail, de traitement des travailleurs et de rémunération dans les usines que nous utilisons.

Nous suivons la législation visant à parer aux risques présents dans l'ensemble de l'industrie du vêtement et nous soutenons ces mesures. Nous avons pris part aux consultations du gouvernement britannique pour l'élaboration de la loi sur l'esclavage moderne de 2015 et avons fourni un compte rendu ainsi qu'un aperçu de notre programme. Le Royaume-Uni est amené à revoir sa stratégie de lutte contre l'esclavage moderne en 2021, nous continuerons donc à fournir soutien et informations pertinentes.

Nous avons également collaboré avec le Comité spécial de l'audit environnemental du gouvernement britannique, ainsi qu'avec le comité du ministère des Affaires commerciales, de l'Énergie et de la stratégie industrielle et du ministère des Affaires étrangères, afin de contribuer à leurs enquêtes et d'identifier les domaines prioritaires.

Dans l'UE, nous avons contribué aux consultations sur l'introduction d'une politique sur la diligence raisonnable obligatoire au niveau régional et dans les états membres. Nous soutenons les initiatives visant à proposer un tel cadre.

4. CONSULTATION DES DETENTEURS DE DROITS ET ENGAGEMENT DES TRAVAILLEURS:

Les travailleurs des chaînes d'approvisionnement ont des droits clairement définis mais sont souvent exclus du processus de diligence raisonnable ou rencontrent des obstacles pour faire entendre leur voix et leur point de vue. Nous avons travaillé à établir des partenariats de confiance avec les parties prenantes locales et régionales afin de dresser un aperçu permanent des besoins des travailleurs. Nos équipes locales échangent aussi régulièrement avec la direction et les travailleurs des usines. Cela permet non seulement de recueillir des informations importantes sur les problèmes auxquels ils sont confrontés, mais aussi sur l'impact de notre travail avec eux.

Par exemple, à la suite de la pandémie de Covid, nous nous sommes associés à Microfinance Opportunities, une ONG basée aux États-Unis, et à SANEM, leur partenaire local au Bangladesh, pour mettre en place un projet de six mois appelé Soromik er Kotha. Il a été mis en place pour collecter des données afin de nous aider à comprendre les points de vue et expériences des travailleurs sur leur lieu de travail. Le projet s'est inspiré du projet Worker Diaries au Bangladesh. Nous avons établi un échantillon de 400 travailleurs provenant de diverses usines des chaînes d'approvisionnement Primark, tous recrutés par le biais de réseaux communautaires et rémunérés pour leur participation au projet. Nous avons recueilli leurs réponses à une série de questions selon des intervalles définis afin de comprendre leur point de vue sur plusieurs domaines, notamment la santé et la sécurité sur le lieu de travail, le paiement des salaires et des primes ainsi que le licenciement. L'objectif du projet est de générer des données et des informations précieuses pour nous aider à comprendre et à mieux répondre aux défis auxquels sont confrontés les travailleurs au Bangladesh.